?

Log in

 
 
09 July 2008 @ 08:50 pm
MY STUFF IS MOVING!!  
Thats right, idiots. I'm moving all my crap to my own place. I'm currently building up stevediraddo.com, so expect stuff to start disappearing here, and appearing there.

Not that I have anything against livejournal (i actually love livejournal) but I want to expand beyond LJ's ability to provide. Without getting charged for it. So sad.

I will likely leave this stuff up, because of various links from hackaday.com that I don't want to break.
 
 
 
(Anonymous) on February 8th, 2011 07:18 am (UTC)
[url=http://www.dopimmo.com]immobilier achat[/url]
Les valeurs de l’ [url=http://www.dopimmo.com]immobilier achat[/url] ancien pourraient accuser une nouvelle reduction d’au moins 10% sur les douze prochains mois, suivi de nouveaux replis de 5% en 2010 et de 3% en 2011.
Aprcs un premier repli de 3,1% en 2008, les prix de l’ [url=http://www.dopimmo.com]immobilier location[/url] neuf pourraient accuser une nouvelle chute d’au moins 10% sur l’an suivant. Et la baisse devrait se poursuivre les annיes suivantes si l’on se fie aux scיnario les plus pessimistes avancיs par la Fnaim.
D’aprcs une יtude publiיe ce matin, la Fיdיration nationale des agents [url=http://www.dopimmo.com]immobilier[/url] rappelle en effet que la baisse s’est fortement accיlיrיe en fin d’annיe… Aprcs avoir enregistrי un recul de 2,9% au cours du 3cme trimestre, les prix des logements anciens se sont effondrיs de prcs de 6,5% au cours du seul 4cme trimestre de 2008.
La baisse des taux enclenchיe fin 2008 ne suffira donc pas r renverser la tendance et r relancer la demande r court terme. Plusieurs raisons r cela. Depuis quelques mois, les agences immobilieres constatent que les nיgociations sont de plus en plus tendues entre vendeurs et acheteurs. « Surtout, malgrי des taux qui repassent en dessous de la barre des 5%, il est r craindre que les banques ne desserrent pas facilement leurs conditions de crיdit dans les mois r venir. Pour l’heure, les exigences d’apport personnels restent toujours trcs strictes : autour de 10 r 20% en moyenne », observe Renי Pallincourt, prיsident de la Fיdיration nationale des agents immobiliers
Face r ce constat, la Fnaim prיfcre donc parier sur une stabilisation du marchי r horizon 2012. « Une nouvelle baisse d’au moins 10% est encore nיcessaire pour rיtablir la solvabilitי des mיnages et permettre de relancer le marchי [url=http://www.dopimmo.com]immobilier achat[/url] » note Renי Pallincourt. Compte tenu de l’יvolution incertaine de la crise יconomique, la Fיdיration s’avance meme, pour la premicre fois, r יvoquer de nouvelles baisses de prix au cours des prochaines annיes. La Fnaim anticipe ainsi un repli de 5% en 2010 et de 3% en 2011.